La Française de 48 ans, issue du groupe franco-américain TechnipFMC, succèdera à Isabelle Kocher, qui avait été débarquée en février. La direction générale est depuis assurée par un trio intérimaire.

"La vision que porte Catherine MacGregor sur la transformation et le développement du groupe, son expérience industrielle et internationale tout autant que son leadership et ses qualités managériales reconnues contribueront pleinement à la mise en oeuvre des orientations stratégiques présentées fin juillet", a indiqué Engie.

La feuille de route de la nouvelle directrice a déjà été fixée par le président d'Engie Jean-Pierre Clamadieu: il a annoncé fin juillet qu'Engie allait recentrer son activité en accélérant son développement dans les renouvelables et les infrastructures.

Le groupe est par ailleurs en pleine négociation pour la vente de l'essentiel de sa participation dans le groupe d'eau et de déchets Suez, convoitée par Veolia.