Plus les années passent, plus le "business vert" a le vent en poupe. Par conviction mais aussi par intérêt pour un marché lucratif, les entreprises investissent de plus en plus dans le renouvelable. Récemment, on apprenait que Larry Fink, un des hommes les plus puissants de Wall Street, a menacé de s'opposer aux directions peu sensibles au développement durable.

Mais cela fait plusieurs années déjà que des visionnaires ont tout misé sur les programmes en faveur de l'environnement. Si leurs activités ne sont pas exemptes de toute pollution, ils oeuvrent pour réduire l'empreinte carbone mondiale. Bloomberg* a dressé le profil de milliardaires qui se sont enrichis en luttant contre le réchauffement climatique

1. Zeng Yuqun, Huang Shilin, Pei Zhenhua, Li Ping (CATL)

Depuis sa création, la société chinoise CATL (Contemporary Amperex Technology Co Ltd) a ajouté quatre noms dans la longue liste des milliardaires chinois: son fondateur Zeng Yuqun, son "lieutenant" Huang Shilin, l'investisseur Pei Zhenhua et, plus récemment, un autre vice-président, Li Ping.

L'histoire de l'entreprise commence en 2009. Après une carrière passée dans la production de batteries pour l'électronique grand public (smartphones, électroménagers), Zeng Yugun décide de créer CATL, une entreprise spécialisée dans les batteries pour voitures électriques. Un pari audacieux étant donné qu'à l'époque, le marché est quasi inexistant. Il n'en est évidemment pas de même aujourd'hui. A peine 11 ans plus tard, tous les constructeurs automobiles ou presque s'intéressent à ce nouveau marché. PSA, Huyndai, Daimler, BMW et plusieurs groupes chinois font d'ailleurs partie des clients du mastodonte des batteries.

Comme d'autres entreprises chinoises, CATL a décidé d'investir en Europe: elle va construire une usine de production de batteries dans le Land de Thuringe, en Allemagne, qui sera opérationnelle dès 2022.

En 2020, l'entreprise pèse environ 280 milliards de dollars en Bourse, selon Bloomberg. Et la fortune personnelle de son fondateur était estimée à 11,3 milliards de dollars, faisant de lui le 139e homme le plus riche du monde.


2. Elon Musk (TESLA)

L'extravagant co-fondateur et patron de Tesla est tout le contraire de Zeng Yugun. Si ce dernier est discret au point que l'on sait très peu de choses sur lui, Elon Musk est aussi connu du grand public pour ses projets (parfois délirants) que pour ses frasques. Tous deux partagent toutefois un point commun de taille : ils ont su miser sur les voitures électriques avant tout le monde. Tesla est en effet un nom qui compte dans le domaine, tout comme dans celui du stockage de l'énergie solaire.

Ce 22 janvier, l'entreprise américaine Tesla a passé le cap symbolique de 100 milliards de valorisation boursière. Selon les calculs de Bloomberg, la moitié de la fortune personnelle d'Elon Musk viendrait de Tesla, et donc indirectement de l'énergie verte.

© reporters


3. Aloys Wobben (ENERCON)

Enercon est une société allemande spécialisée dans la fabrication d'éoliennes. Fondée en 1984 par Aloys Wobben, Enercon détenait, en 2018, 6% du marché mondial en ventes d'éoliennes et 28% du marché européen.

Si ce nom n'est peut-être pas très connu du grand public, ce sont pourtant 11 éoliennes Enercon qui composent le parc éolien d'Estinnes (Hainaut).


4. Anthony Pratt (PRATT INDUSTRIES)

Fondée en 1987, Pratt Industries s'est imposée comme le leader américain du papier et des emballages recyclés. Comme l'indique Forbes, l'entreprise est la cinquième plus grande du pays à produire du carton ondulé, mais la plus grande qui n'utilise que du papier recyclé pour ce faire. Chaque jour, elle dit économiser 68.000 arbres, 4.000 tonnes de gaz à effet de serre ainsi que 100 millions de litres d'eau.

Elle emploie 8.300 personnes à travers les Etats-Unis. Anthony Pratt, quant à lui, est Australien.


5. Li Zhenguo, Li Chunan, Li Xiyan (LONGI)

Créée en 2000, Longi Green Energy Technology est le plus grand fabricant mondial de cellules et de panneaux solaires monocristallins. Sans entrer dans des détails trop techniques, disons simplement qu'il s'agit d'un des deux types de panneaux solaires existant sur le marché, l'autre étant les panneaux polycristallins.

"Nous contribuons à pousser le développement de l’industrie photovoltaïque en alimentant un monde vert pour les générations futures", explique l'un des leaders chinois en matière de panneaux solaires sur son site internet. Mais ce n'est pas tout. La société est également engagée dans le développement d'investissements, la construction et l'exploitation de centrales électriques photovoltaïques au sol et de centrales électriques distribuées, peut-on lire sur Zone Bourse.

Longi est maintenant bien implantée dans plusieurs pays du monde: Allemagne, Inde, Etats-Unis ou encore Brésil.


*Pour établir son classement, Bloomberg s'est servi de son indice des milliardaires qui, chaque jour, fait le point sur la fortune des personnes les plus riches du monde. Ils ont arrêté les chiffres au 31 décembre 2019 et ont ensuite analysé la part de leur fortune venant uniquement des activités commerciales liées aux énergies renouvelables, aux réductions de gaz à effet de serre ou aux véhicules électriques.