Voo, détenue pour le moment à 100% par Nethys et dont la vente au fonds américain Providence a été récemment suspendue par la tribunal de l'entreprise de Liège, cherche toujours un repreneur. L'opérateur Orange nous avait d'ailleurs confirmé être toujours intéressé par l'achat de Voo afin de prendre possession de son réseau. 

Selon le Soir, le plafond salarial imposé par le gouvernement wallon reste de mise, étant donné que Voo est une filiale de l'intercommunale Enodia (ex-Publifin). Soit: 245.000 euros par an. Reste à voir si ce salaire sera toujours plafonné en cas de reprise par un acteur privé.