La trêve est conditionnée par l'engagement de la direction sur une quinzaine de principes fondamentaux qui devraient baliser les négociations futures du plan de transformation.

Le SETCa et la CNE, réunis en bureau de conciliation de la commission paritaire 202 avec la direction de Delhaize concernant le sort des employés de la marque au lion, ont proposé une trêve dans les actions jusqu'au 6 janvier, indiquent-ils samedi matin à l'issue de la réunion. Ce trève doit encore être ratifiée par les différentes organisations syndicales d'ici au 17 décembre. La réunion du bureau de conciliation -"qui a permis d'avancer très loin" selon Veerle Verleyen, de la CNE- avait commencé vendredi matin à 09h00 pour se terminer samedi peu avant 05h30.

La trêve est conditionnée par l'engagement de la direction sur une quinzaine de principes fondamentaux qui devraient baliser les négociations futures du plan de transformation, précisent le SETCa et la CNE.

"Le processus de négociation sera encore long vu les multiples sujets sur table", prévoient les deux syndicats, qui remercient les travailleurs qui "par la fermeture spontanée de leur magasin ou service vendredi après-midi ont rappelé à la direction combien leur détermination à défendre leurs acquis restait grande".