Economie

À partir de 2025, les transferts Nord-Sud vont diminuer. Une conséquence de la sixième réforme de l’État. Est-ce réellement une tuile pour les Régions wallonne et bruxelloise  ? Pour le Pr Pagano, expert en finances publiques, ce n’est pas une catastrophe. “On a le temps de se préparer.”

Les transferts financiers de la Flandre vers la Wallonie ont longtemps constitué le fonds de commerce de la N-VA qui accusait Bruxelles et surtout la Wallonie de vivre au crochet de la Flandre. Ces transferts sont en général estimé à un montant oscillant entre 5 et 6 milliards d’euros. La plus grande partie de cette somme est liée à la sécurité sociale, mais pas la totalité.

Depuis la sixième réforme de l’État négociée par huit partis politiques en 2011 pour sortir le pays de la crise des 541 jours, on sait que pour certains transferts, l’année 2025 est une année importante. En effet, en matière de financement des entités fédérées, il a été décidé de rendre ces dernières plus autonomes. D’autres diraient moins dépendantes du fédéral et du nord du pays.

(...)