C’est officiel: Apple est désormais la première entreprise américaine cotée à dépasser le cap des 2.000 milliards de dollars de capitalisation boursière. 

Avec une action à près de 470 dollars, l’entreprise fait pourtant un peu peur aux investisseurs privés. Mais en fait, la hausse actuelle est en partie liée à la division par 4 du titre à la fin de ce mois, pour rendre l’action plus accessible aux petits investisseurs. Il y a quelques jours la perspective d’une telle opération avait un le même effet sur les actions du constructeur américain de voitures électriques Tesla.

En 21028, Apple avait été la première entreprise cotée à dépasser le cap des 1.000 milliards de dollars. Reste qu’au niveau actuel, l’enthousiasme des investisseurs, attirés par la Bourse en raison des taux d’intérêt à zéro, l’action est plutôt chère: elle se traite à plus de 35 fois les résultats.