Le gestionnaire du réseau d'électricité belge Elia étudie la possibilité d'acquérir une partie du réseau électrique allemand, écrivent jeudi L'Echo et De Tijd. 

L'actuel détenteur, le néerlandais Tennet, cherche un repreneur. Elia avait déjà mis la main il y a 10 ans sur 50Hertz, le gestionnaire du réseau électrique dans l'est de l'Allemagne. Une opportunité se présente aujourd'hui au centre du pays.

Le gestionnaire néerlandais de réseau d'électricité Tennet possède des câbles de haute tension en Allemagne, qui s'étendent de Kiel (au nord du pays) à la pointe la plus méridionale de la Bavière.

Mais l'entreprise publique néerlandaise ne peut suivre le rythme d'investissement effréné qu'exige le réseau allemand. Le gouvernement néerlandais envisage donc plusieurs options, dont une introduction en Bourse, un accord de partenariat ou la vente pure et simple des activités allemandes.

Des discussions seraient en cours entre Elia et Tennet, selon plusieurs sources consultées par les quotidiens.

Contacté par Belga, Elia indique que ces informations sont "prématurées". Il n'y a "rien de concret" à signaler, ajoute une porte-parole du gestionnaire du réseau d'électricité. "Il est évident que nous examinons tous les dossiers intéressants. Sinon, nous ne ferions pas bien notre travail."