Le constructeur du Fyra, AnsaldoBreda, accuse la SNCB d'avoir présenté de manière érronée les conclusions d'un rapport d'experts concernant l'état de son train à grande vitesse. La société italienne estime que sa réputation a été sérieusement mise à mal, indique-t-elle dans un communiqué. 

AnsaldoBreda assure que toutes les actions nécessaires seront entreprises pour faire respecter les obligations contractuelles, mais aussi pour obtenir des réparations à la suite du comportement fautif d'une des parties.