Economie

Le système actuel qui prévoit que les travailleurs ayant plus d'ancienneté gagnent toujours plus que les travailleurs plus jeunes n'est plus tenable, estime jeudi le directeur du personnel du groupe de distribution Colruyt, Koen Demaesschalck, dans les pages du quotidien De Tijd. 

Un collaborateur chez Colruyt qui a 20 ans d'ancienneté gagne dans certains cas près de 25 pc de plus qu'un collègue qui commence dans la même fonction. Koen Demaesschalck, responsable du salaire de 23.000 travailleurs en Belgique, estime que l'ancienneté doit peser moins dans le salaire.

"Il n'est pas logique qu'un travailleur reçoive son salaire le plus élévé à la fin de sa carrière", indique-t-il. "La forme et l'ampleur des primes liées à l'ancienneté ont des conséquences perverses. Les travailleurs plus âgés coûtent trop chers."

Il appelle à la mise en place de "solutions créatives" afin de diminuer l'impact de l'ancienneté.