Le groupe évalue l'impact du Covid à 49 millions d'euros. Pour continuer à maîtriser rigoureusement ses coûts, l'entreprise élabore d'ailleurs un nouveau programme visant à réaliser une économie brute totale d'environ 400 millions d'euros d'ici 2025. Les résultats financiers de 2020 sont conformes aux prévisions, soutient Proximus, qui s'appuie notamment sur une forte croissance de la base clients pour l'ensemble de l'année: +174.000 en Mobile Postpaid, +48.000 pour internet et +36.000 pour la TV. La base de clients de haute valeur, disposant de packs convergents ou reliés à la fibre est aussi en progression.

L'opérateur a d'ailleurs accéléré l'an dernier le déploiement de la fibre, pour atteindre 460.000 foyers et entreprises raccordées fin 2020. Plus largement, ses investissements ont franchi la barre du milliard d'euros l'an dernier, hors spectre et droits de diffusion du football.

Le chiffre d'affaires sous-jacent domestique du groupe est de 4.285 millions d'euros, en baisse de 2,3% par rapport à 2019. L'Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) sous-jacent domestique atteint, lui, 1.705 millions d'euros et est en recul de 0,7%, tandis que celui du groupe est de 1.836 millions d'euros (-1,8%).

Pour continuer à maîtriser rigoureusement ses coûts à l'avenir, l'entreprise élabore actuellement un nouveau programme qui vise à réaliser une économie brute totale d'environ 400 millions d'euros d'ici 2025. Environ la moitié de ce montant se reflète déjà dans l'objectif de baisse de -1 à -2% de dépenses d'exploitation pour la période 2020-2022. L'opérateur ne précise pas si ce plan d'économies ira de pair avec une suppression d'emplois.

Si l'ampleur et la durée des effets du Covid-19 restent très incertaines en 2021, reconnait Proximus, la société émet tout de même des prévisions de stabilité pour l'année à venir.

Proximus confirme dès lors son intention de verser un dividende annuel brut de 1,20 euro par action sur les résultats 2021 et 2022, ce montant étant à considérer comme un plancher.