Economie

Une fois que la loi sera passée, le montant maximal du paiement en cash ne pourra excéder 10% de la somme totale

BRUXELLES En raison de l'augmentation des cas de fraude dans le secteur de l'or, le gouvernement souhaite interdire que de grandes quantités de ce métal précieux puissent encore être achetées en cash. C'est ce que rapportent jeudi De Standaard et Het Nieuwsblad.

La Cellule de traitement des informations financières (CTIF) a constaté en 2012 un montant record de près de 1,2 milliard d'euros de transactions suspectes dans le secteur de l'or.

C'est pourquoi le conseil des ministres examinera ce jeudi un projet de loi commun de la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (Open Vld), du ministre des Finances, Steven Vanackere (CD&V), et du Secrétaire d'État à la Lutte contre la fraude, John Crombez (sp.a), pour empêcher les criminels de blanchir de l'argent.

Jusqu'à présent, il est possible pour les négociants en or de payer cash. A l'avenir, le prix d'achat en numéraire ne pourra dépasser les 5.000 euros. Une fois que la loi sera passée, le montant maximal du paiement en cash ne pourra excéder 10% de la somme totale.

© La Dernière Heure 2013