Le Pain Quotidien redevient entièrement belge, alors que le groupe alimentaire Norac, de l'entrepreneur français Bruno Caron, aurait cédé sa participation aux autres actionnaires historiques, tient L'Echo à bonnes sources vendredi.

Bruno Caron est entré il y a sept ans au capital de l'enseigne belge, un des produits d'exportation les plus populaires du pays. Au départ, il détenait 15% des actions et a progressivement augmenté sa participation à 25%. Les autres actionnaires auraient racheté ses actions au prorata de leur participation. Résultat: la participation de l'actionnaire de référence, Cobepa - détenu à plus de 50% par la famille de Spoelberch, également actionnaire d'AB InBev - passe de 32% à 43%. Le solde des actions est aux mains d'une poignée d'entrepreneurs: la famille Josi (Jean-Marie Laurent Josi est CEO de Cobepa), Emiel Lathouwers (ex-A.S. Adventure), le duo Tony Vandewalle-Bart Van Vooren (ex-O'Neill Belgique) et son fondateur Alain Coumont.

L'Echo a également appris que le CEO de la chaîne serait à nouveau un Belge: le Courtraisien Vincent Herbert qui, après 17 ans passés à la tête de l'entreprise, avait quitté ses fonctions de CEO en 2018. Le Belge succède à l'Américain Jerry Gamez (ex-Burger King et ex-Walmart), avec lequel le conseil d'administration du Pain Quotidien avait des divergences de vues concernant la stratégie de croissance. Ces points de désaccord ne sont pas connus. Les personnes impliquées se sont refusées à tout commentaire.