Le gouvernement portugais a décidé d'imposer une taxe de 10% sur les revenus des retraités étrangers, rapporte jeudi L'Echo. Cela pourrait rendre le pays moins attractif aux yeux des pensionnés belges.

Depuis 2013, les pensionnés étrangers sont exemptés d'impôt sur le revenu pour une durée de 10 ans. Cette mesure avait été décidée par le gouvernement portugais pour venir en aide à un secteur immobilier durement touché par la crise financière de 2008.

Grâce au régime des RNH (résidents non habituels), les retraités du secteur privé sont totalement exonérés d'impôt sur leur retraite. En effet, la Belgique est privée du droit d'imposer cette retraite, et ce, en vertu du traité fiscal conclu entre le Portugal et la Belgique.

Ce régime spécial était réservé aux résidents étrangers et n'était pas applicable pour les pensionnés portugais, ce qu'ils avaient mal pris. Ils viennent d'obtenir gain de cause, puisque le gouvernement socialiste portugais a décidé de passer d'un système d'exonération totale à un système de taxation forfaitaire de 10% sur les revenus des pensionnés étrangers.

À ce stade, cette nouveauté s'applique uniquement à ceux qui viennent s'installer au Portugal à partir du 1er décembre 2019.

Les retraités belges seraient environ 3.200 retraités belges installés au Portugal, selon L'Echo.