Economie Les enseignes de magasins de jouets Maxi Toys et Intertoys, qui appartenaient depuis le printemps au fonds d’investissement portugais Green Swan, sont vendues à Mirage Toys Group B.V., une entité de Mirage Holdings, selon un communiqué diffusé samedi.

Maxi Toys possède 200 magasins en France, Belgique, Luxembourg et Suisse. Son effectif se monte à 1.250 personnes. Intertoys possède 127 magasins en gestion propre, 80 magasins franchisés aux Pays-Bas et emploie environ 1.100 collaborateurs.

Cette transaction n’aura aucune conséquence pour le personnel de ces deux entreprises, assure le communiqué.

"Il s’agit d’une excellente nouvelle, d’abord pour tous les collaborateurs d’Intertoys et de Maxi Toys, mais aussi pour les clients", a déclaré Michiel Witteveen, le CEO de Mirage Holdings qui est également propriétaire de Blokker. "Dans certains domaines, ‘Size does matter’, comme disent les Américains. Pour faire la différence, rien de tel que de rassembler plusieurs marques et réseaux de magasins performants au sein d’un même groupe. Grâce à cette reprise de Maxi Toys et d’Intertoys, nous constituons sur le marché européen un acteur puissant qui, par son envergure, sera en mesure d’obtenir les meilleures conditions à l’achat. Les deux enseignes réalisent un chiffre d'affaires annuel cumulé proche de 400 millions d'euros. En conséquence, Mirage Toys Group devient un nouvel acteur de référence sur un marché européen du jouet, qui est en pleine phase de consolidation. Durant la période de fin d’année, nous pourrons présenter dans les magasins Maxi Toys et Intertoys un formidable assortiment de jouets. Saint-Nicolas et le père Noël n’en croiront pas leurs yeux !"

Les détails financiers de la transaction n’ont pas été dévoilés.

© DR