Economie Chez nous, les pensionnés touchent en moyenne 66 % de leur salaire. En Croatie, ce taux monte à… 129 % !

C’est la principale question que nous nous posons quand nous pensons à notre pension : quelle somme dois-je attendre de l’État ? On l’a dit, la pension moyenne en Belgique s’élève à 1 552 euros pour les salariés et à 1 310 euros pour les indépendants. Une moyenne établie pour une carrière complète, soit 45 ans de travail.

Mais qu’est-ce que cela représente par rapport au salaire perçu durant la carrière. L’OCDE a calculé le taux de remplacement net des pensions en Europe et dans le monde. Il s’agit donc de mesurer à quel point la pension versée remplace (ou non) le salaire. En Belgique, une personne pensionnée touche en moyenne 66 % de son salaire une fois sa carrière terminée. Pas si mal, diront certains ; trop peu, diront d’autres. En comparaison avec d’autres pays, on se rend d’abord compte que notre pays est légèrement en dessous de la moyenne européenne, qui s’élève à 71 %.

Par rapport aux pays voisins, la Belgique est toujours à la traîne puisque la France pointe à 75 % ; le Luxembourg, à 88 % ; et les Pays-Bas, à 101 %, rien que ça. Par contre, l’Allemagne est moins généreuse avec ses retraités, avec un taux de 51 % en moyenne.

Et si l’on regarde un peu loin de nos frontières, on se rend compte que les différences peuvent être très marquées. Ainsi, les modèles nordique ou anglo-saxon sont connus pour ne pas être des plus alléchants pour les pensionnés. Au Royaume-Uni, le taux de recouvrement n’atteint que 29 %, c’est moins que les États-Unis (49 %) ou encore que les pays scandinaves comme la Norvège (49 %), la Suède (55 %) et la Finlande (65 %).

Mais le champion du monde est à trouver en ex-Yougoslavie, où la Croatie culmine à 129 % ! En moyenne, on y touche donc plus durant ses vieux jours que pendant sa carrière. En Italie, le rapport est presque égal entre salaire et retraite (93 %), même chose pour le Portugal (95 %), tandis que l’Espagne n’affiche "que" 82 %. Autant dire que les systèmes de retraite sont bien différents d’un pays à l’autre. À noter aussi que les taux d’imposition peuvent varier durant la carrière, de même que le salaire moyen.

© IPM