Comme attendu, l'actuel directeur de la production de Porsche, Oliver Blume, a été désigné nouveau CEO de l'entreprise, a annoncé mercredi le conseil de surveillance du constructeur automobile allemand. 

L'homme, âgé de 47 ans, succèdera jeudi à Matthias Müller, qui a pris la direction la semaine passée de la maison-mère, le groupe Volkswagen, en lieu et place de Martin Winterkorn, poussé à la démission en raison du scandale des moteurs diesel truqués.

Oliver Blume travaille déjà depuis deux décennies au sein du groupe VW, ayant commencé sa carrière chez Audi en 1994, et avait été nommé à la direction de la production et de la logistique de Porsche en 2013.

Le constructeur de voitures sportives est à peine concernée par le scandale actuel, n'ayant pas dans son programme la plupart des petits moteurs incriminés. La motorisation diesel est en outre utilisée de façon très marginale chez Porsche.

Wolfgang Porsche, le président du conseil de surveillance de la société, s'est réjoui de la nomination d'un dirigeant issu des rangs de la maison. "Porsche dispose non seulement d'un personnel fortement motivé, mais aussi d'un grand nombre de managers hautement qualifiés", a-t-il déclaré.