Economie Les objets collector sont déjà en vente... parfois à plusieurs centaines d’euros.

Les nostalgiques de la Sabena se souviendront que, lors de la curatelle, des milliers de fans de la compagnie nationale belge s’étaient arraché les vestiges de l’ex-fleuron national lors d’une gigantesque vente aux enchères. Des célèbres affiches et autres originaux de Magritte aux simples gobelets à l’effigie de la compagnie, les collectionneurs étaient nombreux à tenter de s’arroger quelque souvenir.

Alors que la faillite de Thomas Cook (GB) a à peine été prononcée, certains petits malins ont flairé le bon filon et proposent déjà de nombreux objets floqués Thomas Cook sur eBay. On peut ainsi dénicher des posters, des bics, des pins, mais aussi un sac pour iPad et même des couvertures qui, selon le vendeur, ont servi sur le dernier vol de la compagnie (35 €). On trouve aussi des coussins et des mugs, mais aussi des modèles réduits d’avions, figurant parmi les objets les plus chers mis en vente actuellement, au prix de 164 €.

Le personnel semble aussi tenté de récupérer ce qui peut encore l’être, comme en atteste la mise en vente de sacs de voyage et d’uniformes. Pour 63 € à peine, vous pouvez jouer aux hôtesses de l’air et vous offrir l’ensemble composé d’une blouse, d’une veste et d’une jupe.

Les collectionneurs de descriptifs de consignes de sécurité pourront aussi enrichir leur collection avec la fiche technique utilisée par le personnel de bord des avions Thomas Cook, mise à prix à 20 €.