Les prix du gaz ont fortement augmenté en Europe mardi alors que le géant russe Gazprom a annoncé ce jour baisser de plus de 40 % sa capacité quotidienne de livraison de gaz vers l'Allemagne via le gazoduc Nord Stream. Sur le marché à terme néerlandais, qui donne le ton en Europe, les prix ont atteint mardi à 16h34 98 euros le MWh, ce qui correspond à une hausse de 18 %. Les cours ont même brièvement atteint 101 euros.

En outre, un important terminal de GNL (gaz liquéfié) à Freeport, au Texas, a été le théâtre d'un incendie la semaine dernière. Ce terminal pourrait ne pas fonctionner à pleine capacité avant la fin 2022. Or, le gaz liquéfié américain est vu par les Européens comme une solution de rechange au gaz russe dont ils veulent se passer.