Le groupe Air France-KLM va réduire son activité de 70% à 90% lors des deux prochains mois au moins, en raison des restrictions de déplacement et de la baisse de la demande face à la propagation du coronavirus.

A l'ouverture de la Bourse de Paris, le titre d'Air France-KLM dévissait de plus de 17%. Air France immobilisera notamment «l'ensemble de sa flotte Airbus 380» et KLM «l'ensemble de sa flotte Boeing 747». Pour les mêmes raisons, Ryanair va réduire de 80% ses vols pour le mois d'avril et de mai. La compagnie low cost n'exclut pas une mise au sol de tous ses avions durant ces deux mois.

Chez Brussels Airlines, "on n'exclut également pas" ce scénario d'arrêt complet des opérations, même s'il n'est "pas à l'ordre du jour" pour le moment. Selon un rapport du bureau international CAPA , suite au coronavirus la majorité des compagnies aériennes font faire faillite d'ici la fin mai . Du moins "si les Etats ne leur viennent pas en aide".