Un protocole d'accord social a pu être conclu entre direction et syndicats chez Ryanair, qui va dès lors renoncer au licenciement envisagé de 176 personnes, informent mardi la CNE et son pendant flamand ACV Puls, qui ont mené ces négociations. Cinquante contrats à durée déterminée seront en outre mués en CDI et les travailleurs obtiennent en outre 19 jours de repos compensatoire. En échange, le syndicat chrétien a accepté une réduction salariale de 8%, qui ne concerne toutefois que les plus hauts salaires des membres du personnel de cabine.