Pascal Dryon hésite à reprendre l'outil

MOUSCRON Mercredi, les travailleurs de Desseaux Spinning ont accepté le scénario de reprise proposé par le tandem Dryon-Verhelst, à l'issue d'une assemblée générale houleuse par 63 voix pour et 55 contre. Hier, les repreneurs devaient donner leur accord définitif quant à un plan qui prévoit la réembauche de 90 personnes sur 187. En réalité, ce la représente encore 112 ouvriers et employés disponibles sur le marché du travail. Finalement, Pascal Dryon a décidé de postposer sa décision définitive à aujourd'hui.

Pourquoi cette hésitation? Pascal Dryon n'a pas du tout apprécié les récents propos tenus par le bourgmestre Jean-Pierre Detremmerie le concernant. Rappelons qu'un problème a opposé les repreneurs et la ville concernant le prix d'achat d'un bâtiment appartenant à la commune et abritant le Chemset, une ligne hypersophistiquée qui est le bijou technologique de Desseaux Spinning. La curatelle avait proposé de l'acheter 5 millions (123.946), le maïeur mouscronnois en voulant 50 (1.239.467).

Devant les travailleurs de Desseaux, ce dernier a annoncé qu'il était éventuellement prêt à faire l'aumône à "un pauvre petit patron qui éprouvait tant de difficultés." Parti à l'étranger, Pascal Dryon se donnait encore 24 h de réflexion supplémentaire.