Economie

La CEO démissionnaire de Proximus n'est qu'à la 17e place des patrons les mieux payés de Belgique. Jean-Christophe Tellier (UCB) domine le classement avec 5,23 millions d'euros touchés en 2018.

Après la divulgation du salaire de la CEO démissionnaire de Proximus, Dominique Leroy, certains ont dénoncé les rémunérations mirobolantes accordées aux grands patrons belges. Il faut dire que les sommes touchées en 2018 par la diplômée de Solvay, ont de quoi interpeller : la Bruxelloise a touché un salaire estimé à 523.000 euros auxquels il faut ajouter des bonus assez impressionnants. Au final, celle qui est aujourd'hui en partance pour KPN aura touché un peu plus de 940.000 euros chez Proximus en 2018.

(...)