Le président américain Donald Trump a relancé mercredi à Davos (Suisse) la menace américaine d'une taxe sur les importations européennes de voitures.

"Il est plus difficile de négocier avec l'Union européenne qu'avec quiconque. Ils ont profité de notre pays pendant tant d'années", a-t-il dit dans une interview avec Fox News. "Au final ce sera très simple parce que, si nous ne pouvons pas faire d'accord commercial (avec l'UE), nous devrons mettre une taxe de 25% sur leurs voitures."

Un différend avec l'OMC

Le président américain a aussi indiqué que Washington avait engagé des discussions pour réformer l'Organisation mondiale du commerce (OMC) tout en dénonçant à nouveau le traitement jugé "inéquitable" des Etats-Unis par l'institution dans le règlement de conflits commerciaux.

"J'ai un différend avec eux (l'OMC) depuis assez longtemps parce que notre pays n'a pas été traité avec équité (...) Nous discutons d'une structure entièrement nouvelle pour se mettre d'accord (...) Nous devons faire quelque chose", a affirmé M. Trump à Davos, aux côtés du directeur général de l'OMC Roberto Azevedo.