En 2019, 100 fonctions ont été identifiées, parmi lesquelles on retrouve 72 métiers en pénurie de main-d’œuvre.

Le Forem a établi la nouvelle liste des fonctions critiques et métiers en pénurie pour la Wallonie. Pour inciter toujours plus de demandeurs d’emploi à se former à ces métiers, le Forem met à leur disposition plus de 130 formations spécifiques et organise des séances d’informations actives et interactives pour les découvrir. En 2018, 9.213 personnes ont terminé avec succès une formation pour un métier en pénurie.

Chaque année, le Forem analyse en profondeur le marché de l’emploi en Wallonie afin d’avoir une vue précise de ses enjeux et besoins. Son expertise lui permet d’identifier les tensions sur le marché de l’emploi et d’établir une liste des fonctions critiques et des métiers en pénurie. Cette année, la liste reprend 100 métiers* : 28 fonctions critiques et 72 métiers en pénurie. Le Forem réalise cette analyse à partir, d’une part, des données issues des offres d’emploi complétées par des informations de ses conseillers aux entreprises et, d’autre part, de la consultation d’experts externes en contact avec les besoins des entreprises. Par rapport à l’année dernière, 35 nouveaux métiers font leur apparition dans cette liste tandis que 23 métiers en sortent.

Cette liste permet également au Forem d’adapter son offre de formations. Sur les 273 formations proposées par le Forem, plus de 130 concernent des fonctions critiques. L’attention particulière portée à ces métiers et l’adaptation constante du catalogue de formations du Forem font qu’en 2018, 90 % des fonctions critiques étaient couvertes par une formation dispensée par le Forem. Elles étaient 82 % dans ce cas en 2017. Pour 2019, les membres du Comité de gestion du Forem souhaitent que 9.500 personnes puissent être formées à ces métiers.

Mieux faire connaître les atouts des métiers en pénurie

Le Forem déploie des efforts importants afin de rapprocher les demandeurs d’emploi des métiers en pénurie. Pour y parvenir, il organise des séances d’information actives et interactives appelées « mardis d’avenir » qui permettent de s’essayer à ces métiers en tension de recrutement et de mieux connaitre les formations pour y accéder. Depuis le lancement de cette campagne d’information, 617 séances ont été organisées dans toute la Wallonie.

Se former à un métier en pénurie représente un atout non négligeable dans sa recherche d’emploi, puisque que le taux d’insertion moyen à 12 mois pour ces formations est de 73,34 %.

Parmi les métiers en pénurie figurent notamment ceux de comptable, infirmier en soins spécialisés, opticien, médecin généraliste, pharmacien, analyste informatique, couvreur, installateur électricien, chauffeur de bus et de poids lourds, boucher ou encore chef de chantier.

Des mesures pour encourager les futurs stagiaires

Pour encourager encore les demandeurs d’emploi à se former à l’un de ces métiers, le Ministre de l’Emploi et de la Formation, Pierre-Yves Jeholet, a décidé d’octroyer un nouvel incitant financier : l’Incitant+. Depuis le mois de septembre 2018, une prime de 350 € est octroyée aux demandeurs d’emploi qui ont entrepris et réussi une formation menant à une fonction critique ou à un métier en pénurie.

En plus de ses 273 formations, le Forem peut mettre en place des formations sur-mesure pour les entreprises. Les formations Coup de poing pénurie ont pour objectif d’aider les entreprises, quelle que soit leur taille, à recruter des personnes compétentes grâce à la création d’une formation sur-mesure. Pour pouvoir lancer une formation Coup de poing pénuries, les entreprises doivent respecter plusieurs conditions : l’entreprise doit, seule ou à plusieurs, rechercher au minimum 8 personnes pour un même métier et s’engager à recruter au moins 80 % des demandeurs d’emploi formés avec succès. Depuis son lancement, 21 entreprises ont déjà bénéficié de ce dispositif.

Dispense pour reprise d’études

Les demandeurs d’emploi intéressés par ces métiers peuvent consulter la liste des études* qui, pour l’année académique 2019-2020, donnent droit sous certaines conditions à une dispense de disponibilité. Ces conditions peuvent être consultées sur le site du Forem, au même titre que la liste des métiers en pénurie.