Édito: Pas de liberté sans sécurité

Il y a un an, peu après l‘attentat avorté dans le Thalys, le Premier ministre Charles Michel avait remis en cause l’accord de libre circulation des personnes dans le cadre de l’accord de Schengen. La Dernière Humeur est signée Mathieu Ladevèze.

Mathieu Ladevèze
Édito: Pas de liberté sans sécurité
©Montage DH
La Dernière Humeur...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité