Revoter, c’est la politique du pire et le pire de la politique

Revoter. Pour quoi faire ? Pour qui ? Les Belges viennent à peine de faire la file le dimanche 26 mai et voilà que certains veulent que nous remettions le couvert. Pour rappel, le vote est obligatoire sinon la sanction de l’absention serait implacable.

Revoter, c’est la politique du pire et le pire de la politique
©D.R.
Revoter. Pour quoi faire ? Pour qui ? Les Belges viennent à peine de faire la file le dimanche 26 mai et voilà que certains veulent...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité