L’Edito : Pensions, et si on renversait la table ? Plutôt que de punir le chômage, récompensons (vraiment) le travail

Un édito d'Alexis Carantonis.

L’Edito : Pensions, et si on renversait la table ? Plutôt que de punir le chômage, récompensons (vraiment) le travail
©Shutterstock
La rentrée se profile, avec un dossier boomerang qui conserve au fil des ans toutes ses propriétés inflammables : celui des pensions. C’est le libéral flamand Egbert Lachaert (Open VLD) qui a dégainé : il veut la fin des pensions minimum...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité