La Dernière Humeur: Oui, les écoles sont le moteur de l’épidémie

La Dernière Humeur par Vincent Schmidt.

La Dernière Humeur: Oui, les écoles sont le moteur de l’épidémie
©DEMOULIN BERNARD/BELGA
Les chiffres de la nouvelle flambée de la pandémie sont sans appel : alors que les contaminations reculent au sein de la population adulte, elles explosent au sein des écoles, et en particulier en maternelle et en primaires. Tout simplement car ces groupes cibles ne sont pas tenus et en mesure de respecter certains gestes barrière ou de porter le masque. Et, heureusement pour nos enfants, car faire porter le masque à des enfants de 6 ou même 10 ans n’est pas tenable. Mais, dans le même temps, vouloir à tout prix maintenir les écoles n’est pas tenable non plus. Ni équitable. Les classes ferment en effet les unes après les autres. Dans certaines écoles, c’est même toute la section primaire qui est en quarantaine. Et, avant de prendre ces difficiles décisions, on a laissé courir le virus. De nombreux enfants ont, en effet, continué de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité