L'Edito: ne blâmons pas trop vite les Français après le chaos de la finale de la Ligue des champions

Un Edito signé Yannick Natelhoff.

L'Edito: ne blâmons pas trop vite les Français après le chaos de la finale de la Ligue des champions
©GUILLAUME JC/twitter
Si le gardien des Diables rouges, Thibaut Courtois, a marqué la finale de la Ligue des champions d’une empreinte qui restera à jamais indélébile, tous les amateurs de foot retiendront également les images d’avant-match....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité