Rushdie : la gauche fait le jeu de l’extrême droite

La Dernière Humeur par Gauvain Dos Santos.

Rushdie : la gauche fait le jeu de l’extrême droite
©JEAN LUC FLEMAL/AP
Après l'attaque dont Salman Rushdie a été victime, plusieurs représentants de la classe politique belge ont dénoncé cette violente agression perpétrée sur un symbole de la littérature et de la lutte contre l'obscurantisme. MR, Open VLD, DéFI, N-VA et Vlaams Belang ont réagi au quart de tour. Ecolo-Groen également, bien que la timidité avec laquelle un petit nombre d'entre eux l'ont fait leur a valu d'être l'objet de suspicions.

Pourtant, c'est du côté des socialistes et des marxistes que les réactions étaient quasi inexistantes. Était-ce parce que les mandataires étaient en vacances ou était-ce parce qu'ils estimaient devoir garder une certaine réserve dans l'attente d'avoir davantage d'informations sur les motivations de l'agresseur ? Une autre explication pourrait venir d'une volonté de ne pas se mettre à dos une partie de leur électorat en évitant de se voir accoler une étiquette...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet