Procès des attentats de Bruxelles: le confort des accusés, la souffrance des victimes

Un édito de Jean-Marc Gheraille.

Procès des attentats de Bruxelles: le confort des accusés, la souffrance des victimes
©DEMOULIN BERNARD/Belga
Deux mois après le verdict de Paris, le procès des attentats de Bruxelles, qui ont fait 32 morts et 340 blessés le 22 mars 2016, a débuté. Une audience préliminaire dans un palais de justice...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité