Émeutes en marge de Belgique-Maroc : “Précarité”, “mal-être sociétal” ? Aucune excuse pour les voyous, svp

Tenter d’excuser les agissements des casseurs qui ont gâché la fête de la victoire marocaine est aussi stupide que se servir de cet événement, créé par quelques dizaines d’individus, pour laisser s’exprimer un racisme latent. L’Edito d’Alexis Carantonis.

Illustration picture shows incidents during the celebrations of Moroccan supporters and police forces present in the center of Brussels, during a soccer game between Belgium's national team the Red Devils and Morocco, in Group F of the FIFA 2022 World Cup, on Sunday 27 November 2022. BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK
Des dizaines de jeunes ont décidé de gâcher la fête en marge de la victoire du Maroc face aux Belges. Il s'agirait de ne pas leur trouver d'excuses...
La fumée du matériel urbain calciné ne s’était pas encore dissipée que, déjà, dans l’espace public, des voix s’élevaient pour, si pas défendre, au moins justifier les raisons qui ont poussé une grosse centaine de jeunes à mettre le chaos dans les rues de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité