Après la coupe du monde au Qatar, l’Europe devra aussi balayer devant sa porte

Une humeur signée Yannick Natelhoff.

<p>Des hommes devant une réplique à grande échelle du trophée de la Coupe du monde à Al-Rayyan, au Qatar, le 12 novembre 2022.</p>
La coupe du monde au Qatar est, entre autres, décriée pour ses aberrations écologiques. Mais l'Europe ferait bien de balayer devant sa porte. ©AFP
Depuis l’élimination des Diables Rouges en phase de poule, la Coupe du Monde au Qatar revêt une place nettement moins importante dans les conversations. Si l’événement de la Fifa semble, pour l’instant, se dérouler parfaitement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité