"Save The Fuse !” : tapage justifié ?

L’iconique club techno des Marolles s’est tu, face à un voisin retors qui a acheté en 2012 une maison dont, derrière le mur, les basses “bouncent” depuis 1994. Un combat pour sauver la boîte de nuit s’est emparé des réseaux, et des agendas politiques. Justifié ? L’Edito.

Le fuse doit fermer : rue Blaes, personne ne reste indifférent.
Le Fuse doit fermer : un voisin déterminé à faire entendre son droit à la quiétude a jusqu'ici fait plier l'institution. ©D.R.
L’info fait grand tapage : le Fuse, club mythique des nuits techno bruxelloises, ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité