Enfants fugueurs: un phénomène à prendre au sérieux

Chaque année, Child Focus traite en moyenne 1 000 cas de fugues, soit plus de trois par jours

Logo-Child-Focus-Belga-Siska-Gremmelprez.jpg
©DR
Dans une écrasante majorité de cas (77 %), les fugueurs sont heureusement retrouvés dans la semaine qui suit leur fuite. Pour les autres, c’est l’incertitude...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité