Le ciel nous tombe donc sur la tête. Après 16 mois d'une crise inédite, qui nous a déjà tant impacté, voilà que Dame Nature nous rappelle à quel point nous sommes les esclaves de ses sautes d'humeur. Les images qui s'enchaînent depuis hier sont toutes plus terribles les unes que les autres : elles rendent compte d'une partie de pays ravagée par la violence des eaux, qui débordent de partout dans le sud et l'est du pays.

On parle de vies enlevées, on parle de milliers de riverains délogés, de commerçants qui ont tout perdu. On parle de villes submergées, de réseau ferroviaire balafré et à l'arrêt, de villes où les maisons s'effondrent sous la violence des flots, incessants. On parle de victimes abandonnées à elles-mêmes, sur leur toit, sans réseau (impacté), attendant une aide qui peine à venir, vu l'impraticabilité des zones d'accès, malgré tous les efforts des secours, mobilisés comme jamais. On parle de bourgmestres qui vivent sans doute le jour le plus noir de leur carrière. On parle de jeunes emportés par les flots, de seniors décédés dans leur caves. La réalité, c'est que les mots sont trop faibles pour décrire le cauchemar qui nous frappe depuis de trop longues heures.

Enfin, si un seul, qui doit s'écrire en gras tant nous en avons besoin : solidarité. Solidarité entre les citoyens, déjà. Seule éclaircie dans la grisaille, ces milliers de concitoyens qui proposent leurs bras, leurs bottes ou le gîte aux moins chanceux dans la tempête. Solidarité entre les régions, aussi. Entre les pays, enfin, puisque la Belgique, seule, peine à faire face.


Si c'est l'impuissance et la trop longue attente que les cieux se calment qui domine, à notre petite échelle, vu les problèmes de distribution qui impactent de trop nombreuses régions et points de vente, et afin de vous permettre de vous informer, La DH offre l'accès à tous à l'édition numérique PDF de son journal du jour. Il vous suffira d'entrer, comme identifiants et mots de passe dans notre kiosque numérique, le mot... solidarité.

Le journal est également disponible sur nos applications Android ou iOS.


Courage à toutes les victimes, de près ou de loin, du déluge.