Edito

Une humeur signée Géry De Maet.

"Il était une fois à Hollywood", le dernier film de Quentin Tarantino, fait couler beaucoup d’encre. Si le succès est au rendez-vous, il suscite également la critique. On lui reproche d’être violent, machiste, sexiste et raciste.

Le mieux est donc d’en juger par soi-même.

Surprise : une semaine à peine après la sortie, la salle bruxelloise est loin d’afficher complet. À peine un tiers des sièges occupés un mercredi soir.

(...)