Edito

Une humeur 100% Web, signée Jean-Marc Ghéraille.

Concédons-le d’emblée. La problématique est plutôt urbaine voir même très bruxelloise. Pas certain qu’à Sambreville, à Herstal ou à Chimay, c’est une sujet de conversation. Néanmoins, l’anarchie qui règne dans l’utilisation, souvent irrespecteuse, des trottinettes électriques, surtout à Bruxelles, entraîne un réel danger public. D’accord pour la mobilité douce et la volonté de limiter l’usage de la voiture dans les villes mais définitivement non à cette forme de dictature urbaine du "je roule vert, donc je fais ce que je veux où je veux".

(...)