L’homme, âgé de 36 ans, s’est rendu de lui-même à la police après les faits.

L’ambiance était à l’étonnement et surtout à la tristesse ce mardi dans la commune, habituellement calme, de Koekelberg après la scène d’extrême violence qui s’y est déroulée dimanche dernier. Cédric V. R. s’en est violemment pris à sa petite fille âgée d’à peine 3 mois. "On n’était pas au courant du tout. On a appris ça, ce midi. En général, on est rapidement avertis par les gens du quartier quand quelque chose se passe. C’est très grave. Comment est-ce possible?", s’interroge un commerçant situé entre la station de métro Simonis et la célèbre basilique de Koekelberg.

L’auteur des faits s’est présenté volontairement vers 4 h 30 du matin au commissariat de la police locale de Bruxelles-Ouest (Berchem-Sainte-Agathe, Ganshoren, Jette, Koekelberg et Molenbeek). Il a indiqué aux policiers qu’il avait jeté sa fille intentionnellement sur le sol. Cédric V. R. n’a pas supporté que la petite Zoé pleure et qu’elle ne veuille pas boire son biberon.

L’homme, âgé de 36 ans, a alors été immédiatement privé de liberté et entendu. Pendant son audition, il a confirmé les faits qu’il avait déjà déclarés spontanément précédemment.

La police locale a contacté la maman de la victime qui se trouvait à l’hôpital avec son bébé. Elle n’était pas sur place au moment des faits mais était rentrée directement après, vers 2 h du matin.

La victime a été admise au service des soins intensifs. Son état est toujours critique au moment d’écrire ces lignes. Elle a subi plusieurs blessures, notamment à la tête.

Cédric V. R. était connu pour des faits similaires. L’auteur avait déjà été condamné à 9 ans d’emprisonnement pour avoir tué son fils Lyam, âgé de 6 mois, en 2008. Il l’avait mortellement battu car l’enfant l’empêchait de jouer à un jeu sur son ordinateur. Cédric V. R. a pu quitter la prison en 2017 pour achever sa peine sous forme de surveillance électronique. Sa peine s’est terminée en février 2018 et il était donc complètement libre depuis cette date.

Cédric V. R. est passé devant le juge d’instruction ce lundi. Il est inculpé de tentative d’assassinat, au minimum de tentative de meurtre. L’homme comparaîtra devant la Chambre du Conseil vendredi.

© DR 2008