Ils se réunissaient à 5 jusqu'à 9 personnes et le lieu de rendez-vous changeait. Ces rencontres nocturnes en infraction aux mesures covid se tenaient parfois à Malines, mais aussi à Zemst, Boortmeerbeek, Rumst et Edegem. Il y en avait parfois deux à trois par semaine. La police surveillait le groupe depuis une fête organisée le 1er janvier à Malines. Elle y avait intercepté cinq personnes en infraction. L'enquête avait permis de constater qu'il ne s'agissait pas du seul rendez-vous organisé par le groupe et qu'il y en avait eu au moins 13 depuis le 25 novembre. Le lieu et l'organisateur variaient. Les participants étaient âgés entre 20 et 51 ans, mais la plupart avaient dans la vingtaine et habitaient Malines.