Le corps du chauffeur retrouvé

Fabian Baudinet
Le corps du chauffeur retrouvé
©EPA

Le patron de la société alostoise de transport l'a officiellement reconnu

GOTTHARD Dans une interview accordée à une chaîne de télévision flamande présente en Suisse, le patron de la société Brucargo Line, basée à Alost, et dont l'un des camions semble à l'origine du drame a déclaré avoir officiellement reconnu le corps de son chauffeur, d'origine turque.

Par ailleurs, le bilan de 11 victimes risque encore de s'alourdir, aujourd'hui, lorsque les secours vont atteindre l'endroit où s'est produit l'accident, la zone rouge, qui s'étend sur une longueur de 230 mètres. Le brasier y a tout carbonisé. La température est montée à 1.200 degrés.

La recherche de traces de tissus humains sera donc très difficile pour les dix experts de la police judiciaire et scientifique. Selon Giorgio Ortelli, membre de l'état-major de crise, cinq nouvelles victimes pourraient être retrouvées dans les restes calcinés des 12 véhicules dont 7 camions de la zone rouge.

La cause de l'accident reste encore obscure. Mais, selon Le Figaro, deux chauffeurs un Italien et un Luxembourgeois ont mis en cause le comportement étrange du camion belge dans leurs témoignages. L'Italien Bruno Saba, dont le camion est entré en collision avec le poids lourd belge, a vu ce camion zigzaguer et avancer vers lui à contresens. Il faudra cependant attendre les résultats de l'enquête pour avoir la confirmation de leurs propos.

Les familles dans l'attente

Neuf des dix victimes retrouvées ont été identifiées: quatre Allemands, deux Français, un Italien, un Suisse et un Turc. La liste des personnes portées manquantes s'est réduite, dimanche, de 56 personnes à 35. `Depuis l'accident, nous avons reçu de toute l'Europe des appels de familles ne sachant pas où étaient leurs proches au moment de l'accident. Nous recevons encore quelques appels´, a dit M. Pelloni, soulignant que ces personnes n'étaient pas, pour la plupart, présentes dans le tunnel.

Le Gotthard est situé sur le principal axe autoroutier reliant l'Allemagne à l'Italie. La fermeture du tunnel qui durera, d'après les estimations, entre 3 et 6 mois bloquera l'accès à l'Italie. Les autorités italiennes estiment que ce problème de liaison engendrera une perte pour l'économie nationale de 3 milliards d'euros.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be