Le gaz sème la panique

M. L.

Trois rues évacuées et bouclées durant quatre heures!

WOLUWE-SAINT-LAMBERT Après-midi d'émoi, hier, pour les habitants des rues Crocq, Dries et de l'avenue Équinoxe à Woluwe-Saint-Lambert. Vers midi, une forte odeur de gaz envahissait le quartier. Les quelques instants de panique générale ont vite été calmés par l'arrivée de la police.

Le quartier a tout de même été entièrement évacué et bouclé durant plus de 4 heures! De midi à 16 h 30. L'électricité a également été coupée dans les rues avoisinantes. La fuite, au coin de l'avenue Équinoxe et de la rue Crocq, serait due au réchauffement d'un câble électrique défectueux, endommageant une conduite de gaz en polyéthylène.

Au départ, les services du gaz d'Electrabel pensaient régler le problème en une demi-heure. Mais voilà, la localisation de la fuite a apparemment pris beaucoup plus de temps. Et ce n'est que vers 16 h 30 que les riverains ont pu regagner leurs foyers. L'odeur persistait, mais tout danger était écarté.

Le quartier restait cependant fermé à la circulation jusqu'à 17 h. `Nous avons préféré évacuer les riverains, déclare le bourgmestre Georges Désir. Il y avait un danger potentiel d'explosion.´34 enfants de 0 à 3 ans de deux crèches de la rue Dries ont même été transportés en toute vitesse chez le coiffeur du coin. Ils étaient encore trop près, alors tout le monde a été emmené en car de police à l'école Princesse Paola, située un peu plus loin. Sûr qu'ils ne se sont rendus compte de rien.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be