Un autre président pour le Dr Mouton

Ingrid Otto

Celui qui siégeait à la chambre du conseil s'est récusé

LIÈGE C'est ce lundi que le sort du Dr Georges Mouton devait être scellé. Devait. Car, ô surprise, un incident s'est produit lors de la chambre du conseil, où l'on devait statuer sur le maintien ou non en détention préventive du médecin.

Celui-ci, rappelons-le, est inculpé pour avoir enfreint la loi sur les pratiques pharmaceutiques et la réglementation sur l'usage des stupéfiants, notamment en procurant à des sportifs de la DHEA et de l'EPO.

Lors de l'audience de la chambre des mises en accusation du 9 octobre, Me Hugues Hiernaux, avocat du Dr Mouton, avait soulevé `l'apparence de partialité´ du président, Philippe Delwaide.

Ce dernier avait en fait siégé, en tant qu'assesseur juridique, lors de la comparution, à la fin des années 90, de Georges Mouton devant le conseil de l'ordre des médecins.

Et ce lundi, alors que Me Hiernaux avait commencé à plaider en chambre du conseil, le juge Delwaide a subitement annoncé qu'il se récusait!

C'est donc un autre juge qui réexaminera le dossier au fond dès ce mardi. Me Hiernaux campera sur ses positions, puisqu'il continuera à plaider la remise en liberté de son client qui, s'il nie toute implication dans une affaire de dopage, reconnaît avoir donné de la DHEA à des patients. `C'était dans un cadre strictement thérapeutique.´`En outre , continuait l'avocat, il ne risque pas de se soustraire à la justice.´ C'est pourtant au moment où il s'apprêtait à s'installer en Espagne qu'il avait été arrêté, après plus de deux ans et demi d'instruction...

Les témoins à charge, trois cyclistes professionnels, affirment que le Dr Mouton leur avait proposé de l'EPO, mais qu'ils avaient refusé.

Par ailleurs, lors d'une de ses auditions devant la justice liégeoise, le cycliste Frank Vandenbroucke a avoué que, désireux de ne pas e mouiller en consultant le Dr Bernard Sainz impliqué pour sa part dans d'autres affaires de dopage , il était allé trouver le Dr Mouton, sachant qu'il pourrait lui fournir de l'EPO...

D'autres sportifs, jeunes et/ou amateurs, ont témoigné en faveur du médecin, qui leur aurait prescrit des vitamines, `mais aucun produit dopant´ . Suite ce mardi.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be