Un élève blessé au couteau à la sortie d'un lycée à St-Gilles

Gil.

L'auteur du coup de couteau, un autre élève, est en fuite

BRUXELLES Violence scolaire? Hier soir encore, personne ne s'expliquait vraiment pourquoi un élève fréquentant un établissement respectable et respecté de la rue Emile Féron, à Saint-Gilles, avait porté un ou plusieurs coups de couteau à un condisciple.

L'agression s'est produite à l'extérieur de l'Institut Sainte-Marie-Saint-Antoine où le jeune blessé, H., 18 ans, a trouvé refuge et secours.

Les deux garçons, selon la direction, sont tous deux en avant-dernière année 5e technique.

Aucun des deux n'était apparemment connu pour poser de sérieux problèmes de discipline. Aucun incident d'ailleurs n'avait été signalé pendant les cours ni à la cour de récréation. Il n'empêche: il faut bien supposer que l'aîné se promenait depuis le matin avec une arme, un couteau, dans son cartable.

Les deux élèves venaient en tout cas de quitter le lycée pour rentrer chez eux quand l'empoignade s'est produite, pas loin de la Cité Fontainas.

S'il n'était que 14 h 30, les deux jeunes gens étaient autorisés à se trouver à l'extérieur. Leurs cours étaient terminés.

H. a eu assez de force pour revenir dans le lycée.

Il a été fait appel aux polices de Saint-Gilles et Forest ainsi qu'au Samu. La direction de l'institut parle d'entaille à la jambe.

On nous a également parlé de difficultés respiratoires. Toujours est-il que H. a reçu des soins à l'hôpital Saint-Pierre.

La direction ajoutait qu'une procédure disciplinaire avait été immédiatement entamée.

Encore faudra-t-il permettre à tout le monde de s'expliquer.

Aux dernières nouvelles, l'auteur du ou des coups de couteau était toujours recherché activement.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be