Un frigo personnel dans sa cellule de la prison d'Arlon

S. Ta.

Dutroux y conserve ses petites provisions

ARLON Les conditions de détention de Marc Dutroux à la prison d'Arlon ont déjà fait couler beaucoup d'encre. On se souvient que le principal intéressé se plaignait de l'endroit dans lequel il vivait, qualifiant même cette situation d' «insupportable ».

A une certaine époque, pour protester, il avait décidé de laisser traîner ses excréments un peu partout dans sa cellule. Allant même, pendant ses transferts fréquents vers Neufchâteau, jusqu'à déféquer dans son pantalon, ce qui rendait insupportables les relations avec ses gardiens et ses escortes.

Les dernières plaintes du monstre de Sars-la-Buissière concernaient son régime alimentaire. Marc Dutroux s'est un jour proclamé de confession musulmane. Il refuse désormais de manger du porc et s'alimente exclusivement, de fromages, de viande non hachée maigre (de l'escalope de cheval par exemple) et d'1/2 kilo de fruits et légumes chaque jour.

Ces aliments, qu'un gardien va lui acheter au supermarché du coin, Marc Dutroux les conserve dans un frigo personnel.

Certains s'offusquaient au fil des ans de le voir devenir un tantinet grassouillet. On peut aisément le comprendre lorsque l'on sait que notre homme, comble du caprice, s'est longuement lamenté de l'absence de Nutella dans ses tartines.

Julie, Melissa, An, Eefje, Sabine et Laetitia ont-elles eu droit à ce genre de délicate attention? On en doute.

Du Nutella

Et qu'en est-il exactement aujourd'hui de ces fameuses conditions de détention? Il est évidemment difficile d'obtenir des informations.

Du côté de la prison d'Arlon, on confie néanmoins que: «Les conditions de surveillance sont restées les mêmes, à savoir un pointage toutes les 7 minutes 30. Quant à ses conditions de détention, nous sommes parvenus à un accord avec lui au sujet de la nourriture. J'ai entendu à la radio qu'il nous aurait remerciés.»

A la lecture de cette déclaration, il est normal de penser que le Nutella égaye désormais le quotidien du prisonnier le plus célèbre de Belgique.

Pour le reste, pas de changements: un lit de 190 sur 70 cm, un évier, une télé, une machine à écrire, une vidéo, un W.-C. en inox et une table scellée.

Un vrai petit paradis! Bientôt il réclamera une console de jeux.

© La Dernière Heure 2003

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be