De nombreux chats empoisonnés

V. F.


Du Temik a été utiliséà Genappe


GENAPPE Les cas d'empoisonnement se multiplient au point que la police de Nivelles-Genappe a tenu à mettre la population en garde. «De nombreux cas d'empoisonnement de chats ont été observés ces derniers mois, principalement sur le territoire de Genappe. Selon les analyses effectuées, ces animaux domestiques ont été empoisonnés au Temik, un pesticide foudroyant à base d'Aldicarb.» Un produit qui s'avère des plus toxiques pour les mammifères, les oiseaux, les poissons et les insectes tels que les abeilles...

«Il est fortement soluble dans l'eau et mobile dans les sols, créant un degré élevé de risque de contamination des eaux de surface», s'indignent les policiers de Nivelles-Genappe, rappelant aussi que l'usage du Temik est réglementé de manière extrêmement stricte et soumis à agréation.

En mars, un chasseur et son garde qui s'étaient servis du Temik pour éliminer des soi-disant nuisibles ont été condamnés par la cour d'appel de Bruxelles. Et ils ont dû verser 18.500 euros à la Ligue royale belge pour la protection des oiseaux. «On ne peut que se réjouir de cette décision qui fera désormais jurisprudence pour des affaires similaires», prévient la police. A bon entendeur...

© La Dernière Heure 2003

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be