Une bande écumait les gares de métro

E. Pr.


Le gang dérobait des GSM, usant au besoin de la violence

WOLUWE » On attaque, on tape s'il le faut, et on pique». C'est sans aucun doute un résumé facile des méfaits commis par une bande de jeunes très actifs dans les stations de métro de la capitale, et principalement à Woluwe.

Fin de la semaine dernière, Jaoa, un Angolais qui vient de fêter ses 18 ans, a été arrêté suite à une série de vols avec violence qui se sont produits à la station Gribaumont. En compagnie de ses copains mineurs - dont un qui avait déjà commis une agression mortelle -, il trouvait très rigolo de s'attaquer à d'autres jeunes qui possèdent des GSM.

Après avoir flanqué une bonne trouille à leur victime, les jeunes malfrats n'hésitaient pas à sortir et à utiliser un couteau pour jouer l'intimidation.

Terrorisée, la victime tendait rapidement son téléphone portable. Profitant du moment, les voleurs dérobaient également les vêtements de marque de leur cible.

Fin de la semaine, après avoir commis de nombreux vols de ce genre, quelques membres du groupe ont été interpellés.

Majeur depuis peu, Joao a été conduit devant le juge d'instruction. Ce dernier a été clément puisqu'il lui a offert une chance.

Au lieu de valser en prison, il a été libéré à la condition de suivre une formation à l'asbl Arpege, qui permet aux jeunes délinquants d'apprendre à gérer les conflits et sensibilise les malfrats au point de vue de la victime.

© La Dernière Heure 2003

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be