Voleur, violeur et voyou

E. Pr.


Multirécidiviste, ce jeune de 16 ans était toujours passé entre les mailles du filet...


SAINT-JOSSE Mohamed M., 16 ans et un mois, est, n'ayons pas peur des mots, une des petites crapules de la zone Schaerbeek-Evere-Saint-Josse. Ses méfaits ne se comptent plus. Et que dire de ses passages devant le juge de la jeunesse qui se terminent toujours par le même résultat: il recommence de plus belle.

Placé à de nombreuses reprises dans des centres, fermés ou ouverts, Mohamed s'en échappe aussi vite. Dès le premier jour de préférence. Dix jours, c'est le temps le plus long qu'il y soit resté.

Mais tout a une fin. Et pour Mohamed aussi... Après des mois d'enquête, la brigade judiciaire centralisée de Schaerbeek-St-Josse, section banditisme, a mis un terme à ses agissements.

Interpellé la semaine dernière, il aurait dû comparaître devant le juge de la jeunesse. Mais... le tribunal s'est dessaisi. Par conséquent, Mohamed a dû jouer dans la cour des grands. Il a été prié de s'expliquer devant un juge d'instruction.

Et ce fut long puisqu'il y avait une bonne dizaine d'affaires qui ont été regroupées. Vols avec violences, voitures volées, armes, hold-up dans des agences Ladbrokes... et puis un viol. Une sordide histoire qui remonte au mois de juillet 2002.

Ce jour-là, en compagnie d'amis majeurs, il avait rencontré une jeune fille de 16 ans. Ensemble, ils l'ont attirée dans une voiture. Après l'avoir droguée, le groupe l'a emmenée dans un appartement. C'est là que la jeune fille a dû subir les assauts du groupe. Les quatre hommes l'ont, tour à tour, violée.

Des mois après ce viol et les dizaines d'autres méfaits en tous genres, Mohamed a été mis sous mandat d'arrêt. Il pourra réfléchir à tout ça derrière les barreaux...

© La Dernière Heure 2003

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be