Un yacht sensationnel

Gil.
Un yacht sensationnel
©EPA

Le Lady Moura est le onzièmeplus grand yacht privé du monde

BRUXELLES Lancé en 1990, le Lady Moura est le résultat de quatre années de travail entre le designer italien et architecte Luigi Sturchio et le chantier naval de Hambourg Blohm et Voss. Long de 108 m, large de 18,5 mètres et conçu avec 4 ponts, le yacht dispose de son propre hélicoptère à bord, un Sikorsky S76 B.

Réputé avoir coûté plus de 200 millions de dollars, il entretient un équipage de 60 personnes et possède sa propre plage de sable, une piscine avec toit rétractable et une table de salle à manger Viscount Linley de près de 25 mètres.

La coque et la superstructure du yacht sont en acier. La propulsion est assurée par deux puissants diesels KHD-MWM de chacun 5.050 kW; des propulseurs orientables permettent une vitesse dépassant les 20 noeuds. Les annexes (ancres, radeaux de survie...) sont masquées pour ne pas nuire à l'esthétique.

Le Lady Moura mouille le plus souvent à Monaco pendant la saison et à Palma de Majorque au printemps et à l'automne. C'est actuellement le onzième plus grand yacht privé du monde après le Montkaj du roi Fahd, le Pelorus de l'oligarque russe Roman Abramovitch ou encore l'Octopus de 126 mètres du cofondateur de Microsoft Paul Allen, que l'on peut croire tout droit sorti du dernier James Bond avec son sous-marin de poche et ses deux hélicoptères.

C'est pourtant le Lady Moura, le superjoujou de notre Nasser Al-Rashid, qu'en plein festival de Cannes son capitaine est allé malencontreusement échouer pas loin du palais du Festival, le 20 mai dernier. L'incident avait un peu fait jaser, d'autant qu'il avait occasionné une pollution (que le milliardaire saoudien a proposé d'indemniser). Tiens, on n'a jamais su s'il avait frotté les oreilles du capitaine.



© La Dernière Heure 2007

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be