Des logements dans la maison de l'horreur ?

V. F.
Des logements dans la maison de l'horreur ?
©BELGA

Nivelles envisage d'acheter l'immeuble de Moqadem-Lhermitte

NIVELLES La maison n'est pas encore à vendre mais la Ville suppose que ce sera le cas prochainement et elle se donne les moyens de l'acquérir. C'est dans le budget 2008 du CPAS, mis au vote hier soir à Nivelles, qu'une somme de 300.000 € est prévue pour un achat d'immeuble. Il s'agit de la maison dans laquelle, le 28 février, Geneviève Lhermitte a tué ses cinq enfants.

Pour le collège échevinal, il s'agit d'éviter que cette maison se transforme en chancre, faute de candidats acquéreurs. Ou qu'elle devienne l'objet d'un pèlerinage malsain. L'idée émise par la Ville et le CPAS est de lui donner une finalité sociale. "Cette maison très proche du centre-ville, assez vaste, se prêterait bien à l'aménagement de logements d'urgence ou de transit, explique le bourgmestre Pierre Huart. Nous n'en avons pas encore à Nivelles, alors que la Région wallonne considère que c'est une action prioritaire à mener."

Rien n'est encore fait : l'immeuble n'est même pas en vente. En prévoyant un montant dans le budget du CPAS, la Ville se donne juste les moyens de réaliser l'opération. Mais elle est limitée par l'évaluation du receveur de l'enregistrement et ne pourra pas aller au-delà de l'enveloppe prévue si d'autres veulent faire monter les enchères. Le conseil de Bouchaib Moqadem, Me Amrani, nous affirmait, hier, que ni lui ni son client n'avaient été avisés de cette démarche.



© La Dernière Heure 2007

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be